Catégories
Activités Actualités Publications

Publication Schmid et al. “Middle Stone Age Bifacial Technology and Pressure Flaking at the MIS 3 Site of Toumboura III, Eastern Senegal”, African Archaeological Review, 11/2021

Viola Schmid vient de sortir un article qu’elle a dirigé intitulé “Middle Stone Age Bifacial Technology and Pressure Flaking at the MIS 3 Site of Toumboura III, Eastern Senegal” dans la revue African Archaeological Review.

L’article est disponible en open access ici :

Schmid, V.C., Douze, K., Tribolo, C. et al. Middle Stone Age Bifacial Technology and Pressure Flaking at the MIS 3 Site of Toumboura III, Eastern Senegal. Afr Archaeol Rev (2021). https://doi.org/10.1007/s10437-021-09463-5

David Hérisson a réalisé dans le cadre de cet article la numérisation 3D de trois pièces bifaciales et préformes qui sont accessibles sur le blog dans les productions de l’équipe, dans les modèles 3D ou en suivant ces liens :

3D model of the bifacial piece TMBIII_UJ_A1_17 (Senegal)

3D model of the bifacial piece TMBIII_UJ_A1_16 (Senegal)

3D model of the preform of a bifacial piece TMBIII_U3_A1_22 (Senegal)

Résumé

Au cours de la dernière décennie, la multiplication des nouvelles données archéologiques sur le Middle Stone Age (MSA) au Sénégal et au Mali a mené à une meilleure introduction de l’Afrique de l’Ouest dans la discussion sur les développements culturels. Dans la séquence ouest-africaine, la phase relative au stade isotopique marin 3 (MIS 3, ~ 59 – 24 ka) est à ce jour la mieux documentée du point de vue archéologique. Le site de Toumboura III représente une occupation humaine datée entre 40 ± 3 ka et 30 ± 3 ka par luminescence stimulée optiquement (OSL). Il a fourni l’assemblage lithique stratifié MSA le plus abondant d’Afrique de l’Ouest et met en lumière une expression culturelle inédite pour cette période, ajoutant ainsi une industrie unique à la diversité considérable déjà reconnue pour le MSA tardif de cette région. Nous avons mené une analyse technologique des artefacts lithiques selon une approche des chaînes opératoires. L’assemblage lithique est caractérisé par une prévalence du façonnage bifacial et par l’exploitation d’éclats de façonnage comme supports d’outils. Les artisans ont confectionné différents types d’outils bifaciaux, dont des petites pointes bifaciales montrant la mise en oeuvre de la technique de façonnage par pression. Les nouvelles données obtenues à Toumboura III montrent des comportements jusque-là inconnus dans la région. Par la mise en évidence d’innovations comportementales et de particularités technologiques, ces résultats sur les dynamiques techno-culturelles au MSA au cours du MIS 3 contribuent à mieux comprendre l’histoire complexe du peuplement dans cette région.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.