Catégories
Activités Actualités Publications

Publication J.-L. Locht et al. “Comment l’archéologie préventive a-t-elle contribué au renouvellement de la perception du Paléolithique dans le Nord de la France ?”, R.A.P., 09/2021

Un article intitulé “Comment l’archéologie préventive a-t-elle contribué au renouvellement de la perception du Paléolithique dans le Nord de la France ?” vient de sortir dans la Revue Archéologique de Picardie. Cet article mené par Jean-Luc Locht a été co-signé par David Hérisson.

Résumé : La fouille de Riencourt-les-Bapaume a marqué un tournant méthodologique décisif pour la Préhistoire dans le nord de la France. Désormais, depuis près de trente ans, des sondages systématiques sont effectués par des équipes spécialisées pour la détection de sites paléolithiques à l’aval des projets d’aménagement et de construction. La construction régulière de grands tracés linéaires (A16, A29…) a permis l’accumulation de très nombreuses données. Un cadre chrono-stratigraphique des occupations humaines paléolithiques a ainsi pu être établi et atteint désormais un niveau de résolution sans égal au niveau européen. Cette finesse permet de mettre en évidence la variabilité des industries lithiques sur le temps long selon les phases chrono-climatiques, et in fine d’identifier des groupes culturels distincts et cohérents. En contexte de tracés linéaires, les découvertes sont le plus souvent suivies de fouilles systématiques. Ces grands décapages ont permis d’appréhender le fonctionnement interne des gisements, notamment par l’étude dynamique des remontages, mais également au-delà du simple locus, à l’échelle de paysage véritablement grâce aux dimensions colossales des surfaces décapées. En fonction des récurrences comportementales observées sur plusieurs sites sub-contemporains, des hypothèses de restitution des territoires ont aussi pu être tentées. A côté de ces grands tracés linaires qui demeurent exceptionnels (dans le temps et vus les moyens alloués), les opérations quotidiennes sont souvent de faible ampleur et se limitent à des diagnostics parfois approfondis. Les découvertes sont très (trop) rarement suivies d’une fouille, mais elles s’inscrivent pleinement dans les programmes de recherche en cours. 

Abstract: The excavation of Riencourt-les-Bapaume marked a decisive methodological turning point for Prehistory in the North of France. For nearly thirty years now, systematic archaeological testing has been carried out by specialized teams for the detection of Paleolithic sites as a result of development and construction projects. The regular construction of large linear projects (A16, A29…) has allowed the collection of a large volume of data. A chrono-stratigraphic framework of Paleolithic human occupation has thus been established and has now reached a level of resolution unparalleled at the European level. This detail ¬makes it possible to highlight the variability of lithic industries over the long term according to the chrono-climatic phases, and ultimately to identify distinct and coherent cultural groups. In the case of linear projects, discoveries are most often followed by systematic excavations. These large-scale excavations have made it possible to understand the internal functioning of the deposits, notably through the dynamic study of the soil stripping, but also beyond the site itself to the landscape scale thanks to the immense dimensions of the areas studied. Based on reoccurring behavioural evidence observed on several sub-contemporary sites, a hypothetical reconstruction of territories can also be attempted. Along with these large linear projects which are exceptional (in time and the resources allocated) the usual operations are often small and are sometimes limited to in-depth testing. Discoveries are too rarely followed by excavation but they are fully in line with current research programs.

Vous pouvez acheter le numéro spécial 36 de la revue dès à présent en ligne ici : https://www.revue-archeologique-picardie.fr/revue-archeologique-de-picardie-numeros-speciaux/177-numero-special-36-2021.html

Ou demander par mail l’article à david.herisson[at]cnrs.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.