Catégories
Activités Actualités Colloques et workshops

Colloque HOMER2021, Château d’Oléron, 28/09-02/10/21

Dans le cadre du colloque HOMER2021, Albane Mazet aura le plaisir de présenter un poster co-réalisé avec Éva David, Knut Andreas Bergsvik et Claire Houmard, le vendredi 01 octobre.

Pour plus de détails concernant le colloque : https://homer2020.sciencesconf.org/

Vous trouverez ci-après le résumé de la présentation :

Fishhooks in the Norwegian Mesolithic / Des hameçons au Mésolithique en Norvège

Albane Mazet1, Éva David2, Knut Andreas Bergsvik3, Claire Houmard4

1 Université Paris Nanterre – UMR 7041 ArScAn – Équipe AnTet, MSH Mondes / Bât. Max Weber (bureau 133) Université Paris Nanterre 21, allée de l’université F-92023 Nanterre cedex, France, albane.mazet@gmail.com

2 CNRS – UMR 7041 ArScAn – Équipe AnTet, MSH Mondes / Bât. Max Weber (bureau 133) Université Paris Nanterre 21, allée de l’université F-92023 Nanterre cedex, France, eva.david@cnrs.fr

3 University Museum of Bergen, University of Bergen (UiB)  –  Universitetet i Bergen Universitetsmuseet i Bergen, Fornminneseksjonen Postboks 7800 NO-5020 Bergen, Norway,

4 UMR 6249 Laboratoire Chrono-environnement – UFR Sciences et Techniques – 16, route de Gray – 25 030 Besançon Cedex, France, clairehoumard@yahoo.fr

Abstract:

Coastal norwegian populations of the middle and late Mesolithic are definitely directed towards the aquatic worlds. Fishing is essential: this activity is materialized by a large quantity of ichthyofauna but also by a bone industry rich in fishhooks.

However, the methods of exploiting the raw materials are largely based on reduction techniques by abrasion. Due to this fact, the identification of the bone industry is delicate among the faunal remains but decisive in the constitution of the study collection. Moreover, it is important to identify the raw materials exploited in order to determine the management of resources and blanks. Finally, the diacritical analysis of the hooks allows to identify the techniques and the chronology of the manufacture.

Thanks to the study of the production of tools, combining these different levels of analysis makes it possible to identify the strategies adopted by these fishermen both in terms of equipment production and in terms of fishing practice itself. The challenge is to understand the implications of this subsistence activity, both at the economic level but also at the level of the organization of groups.

 

Résumé :

Les populations côtières du Mésolithique moyen et récent en Norvège sont résolument tournées vers le monde aquatique. La pêche y est essentielle : elle est matérialisée par une importante quantité d’ichtyofaune mais aussi par un outillage osseux riche en hameçons.

Toutefois, les modalités d’exploitation des matières premières, qui reposent très largement sur les techniques de réduction par abrasion, rendent l’identification de l’industrie osseuse parmi les restes fauniques délicate mais déterminante dans la constitution de la collection d’étude. Il s’agit également d’identifier les matières premières exploitées pour déterminer les modalités de gestion des ressources et des supports. Enfin, la lecture diacritique des hameçons permet d’identifier les techniques et la chronologie des gestes de fabrication.

L’enjeu étant de comprendre les implications de cette activité de subsistance, à la fois au niveau économique mais aussi au niveau de l’organisation des groupes, une étude de la production de l’outillage combinant ces différents niveaux d’analyse permet de cerner les stratégies adoptées par ces pêcheurs à la fois au niveau de la production des équipements et au niveau de la pratique de la pêche en elle-même.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.