Catégories
Activités Actualités Publications

Publication “Le gisement paléolithique inférieur de Pen Hat (Crozon, Bretagne)” B. Van Vliet et al., Quaternaire, 05/21

La Bretagne et plus particulièrement la Presqu’île de Crozon est à l’honneur du dernier numéro de la revue Quaternaire. David Hérisson et Elie Dabrowski ont mené l’étude technologique de la série du site de Pen Hat dans le cadre d’un article intitulé « Le gisement paléolithique inférieur de Pen Hat (Crozon, Bretagne) et son contexte stratigraphique régional ». La série se rapporte au MIS 11 et affiche des traits caractéristiques des assemblages du Paléolithique inférieur européen. Elle vient compléter le paysage des connaissances des premières industries bretonnes qui demeure parcellaire. La remise en lumière de ce site et de deux autres localement proches à fort potentiel archéologique démontre l’intérêt de relancer une dynamique de recherche sur le secteur finistérien, loin d’avoir livré tous ces secrets sur les plus anciens peuplements de la façade atlantique de l’Europe.

Cet article est disponible dans le numéro 1 du volume 32 de la revue Quaternaire. Abonnez-vous ou demandez via mail à david.herisson[at]cnrs.fr l’article en pdf.

En vous souhaitant une bonne (re)découverte des anciennes industries du bout du monde, vous trouverez le résumé et l’abstract ci-dessous.

Résumé

Les deux sites exceptionnels de Pen Hat et de Trez Rouz (presqu’île de Crozon, Bretagne), et celui de Trégana (bordure nord de la rade de Brest, Bretagne), sont rares de par la préservation de formations du Pléistocène moyen datées par les méthodes de luminescence stimulée par infra-rouge, résonance de spin électronique et radiocarbone. La mise en évidence régionale de sables de couvertures périglaciaires du MIS 6 et d’un haut niveau marin attribué au MIS 9a sont d’une grande importance stratigraphique à l’échelle régionale. Ces trois sites permettent en outre de reconstituer les conditions d’occupation de sites archéologiques du Pleistocène moyen en Finistère ouest. A la fin du MIS 11, les hommes se sont implantés au sud-est du relief de la pointe du Toulinguet, dans un secteur abrité des vents d’ouest et de nord dominants en bordure d’une lagune, barrée par deux flèches en galets, une source d’approvisionnement en petits galets de silex. Les occupations par l’Homme sont surtout observées en fin d’interglaciaire pour raison de préservation de corps sédimentaires de haut niveau marin et de début de régression associés avec une banquise littorale, et avec une possibilité de chasse sur les plaines sableuses ainsi dégagées. L’industrie lithique se caractérise par la production faiblement prédéterminée de petits éclats de silex possédant un tranchant brut. L’industrie de Pen Hat apparaît atypique dans le paysage du Paléolithique inférieur breton, surtout connu pour ces pièces massives en roches grenues (galets aménagés et bifaces). Une comparaison avec les niveaux pénécontemporains du gisement-référence de Menez-Dregan (couches 9 à 7) révèle un certain nombre de similitudes mais reste cependant insuffisant pour mieux cerner la variabilité du Paléolithique inférieur en terres armoricaines. Cela invite à explorer d’autres séquences du Pléistocène moyen à potentiel archéologique intéressant, à l’instar de Pen Hat, Trez-Rouz et Trégana qui ont également livré des artéfacts. Si Pen Hat se présente comme un gisement clé et par certains aspects atypiques à l’échelle régionale, il s’inscrit à notre avis pleinement dans la variabilité des assemblages du Paléolithique inférieur européen.

The Lower Palaeolithic site of Pen Hat (Crozon, Brittany) and its regional stratigraphic context

Abstract

The two exceptional sites of Pen Hat and Trez Rouz (Crozon Peninsula, Brittany), and that of Trégana (North of the Brest Harbour, Brittany) are rare owing to the preservation of Pleistocene formations dated by infrared stimulated luminescence, electron spin resonance and radiocarbon. They highlight the regional occurrence of periglacial cover sands from the MIS 6, and of a high marine level attributed to the MIS 9a. These three sites in Western Finistere are key-sites to determine the conditions of occupation of archaeological sites during the Middle Pleistocene. During late MIS 11, the men settled south-east of the relief of the Toulinguet point, in an area sheltered from the prevailing west and north winds on the shore of a lagoon, between two pebble spits, an outcrop for small flint pebbles. Human occupations are mainly observed at the end of the interglacial periods thanks to the preservation of sediments of high marine stands or of early marine regressions with some fast ice, allowing hunting’ possibilities on the just cleared sandy plains. Small and poorly prepared flakes with a single raw cutting-edge characterise this lithic series. Pen Hat toolkit appears atypical in the landscape of the Briton Lower Palaeolithic, especially known for its Large Cutting Tools of grained rocks (pebble tools and handaxes). Comparisons with the contemporaneous units of the Menez-Dregan reference site (layers 9 to 7) reveal some similarities. Nevertheless, it remains insufficient for a better inside the variability of the Lower Palaeolithic in Armorican lands. This suggests to explore another Middle Pleistocene sedimentary sequences with interesting archaeological potential, such as Pen Hat, Trez-Rouz and Trégana. If Pen Hat –Toulinguet represents clearly a key site and, for the moment, an atypical assemblage at a regional scale, its technology is seemingly coherent with the variability of the assemblages of the Lower European Palaeolithic.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.