Catégories
Actualités Vidéo

Nelson Ahmed-Delacroix reçoit le Prix de la Vocation pour financer son doctorat

Comment mener sa thèse sans financement ? C’est la question que se posent de plus en plus d’étudiants qui n’ont pas d’allocation de thèse pour financer leur doctorat. Nelson Ahmed-Delacroix a trouvé dans la Fondation Marcel Bleustein Blanchet pour la Vocation une opportunité de financer son doctorat et une reconnaissance de sa passion pour l’archéologie préhistorique. « Ce n’est qu’après l’obtention de mon baccalauréat en candidat libre que j’ai décidé de me tourner vers ce qui me passionne vraiment : l’archéologie et le dessin » nous dit-il de l’émergence de sa vocation. Nelson a obtenu une Licence en Archéologie à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), puis un Master « Quaternaire et Préhistoire » au Muséum National d’Histoire Naturelle. Cette année, il a commencé sa deuxième année de thèse de doctorat à l’Université Paris Nanterre, sur les comportements techniques et les outils en pierre taillée des sociétés néandertaliennes en Europe de l’Ouest. Le Prix de la Vocation d’une valeur de 8000 € et sa détermination lui permettront de réussir son doctorat et de réaliser le métier de ses rêves. Avec le Prix de la Vocation il rejoint des lauréats inspirants à l’instar d’Yves Coppens et Pascal Picq, anthropologues, Philippe Taquet, paléontologue, Marylène Patou-Mathis, préhistorienne, Dominique Gommery et Valéry Zeitoun, paléoanthropologues.

Plus d’informations sur la Fondation Marcel Bleustein Blanchet pour la Vocation : http://www.fondationvocation.org/
Facebook : https://www.facebook.com/Fondation-Bl…
Twitter : https://twitter.com/FdtVocation?lang=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.